Britney Spears remercie Iggy Azalea pour avoir pris sa défense

·2 min de lecture

COPINES - Iggy Azalea avait dénoncé le contrôle exercé par Jamie Spears sur sa fille

Britney Spears tient à remercier Iggy Azalea pour son soutien. La chanteuse a retrouvé de vieilles photos d’elle et de son acolyte sur scène datant de 2015, année de la sortie de leur titre Pretty Girls. « Iggy et moi sur scène !!! C’était tellement amusant de travailler avec une femme aussi forte et mortelle qu’elle. Je n’ai pas rencontré son nouveau bébé, mais si elle lit ça, que Dieu te bénisse et merci pour tous tes mots gentils !!! Pssss, même si le titre de la chanson est Pretty Girls, je pense que le concept est plutôt à comprendre comme la revanche des NERDS », a écrit Britney Spears en légende des clichés postés sur Instagram.

Bientôt libre

En juillet dernier, Iggy Azalea s’était exprimée en soutien à Britney Spears, affirmant avoir été témoin du contrôle qu’exerçait Jamie Spears sur sa fille à l’époque où elle se produisait ensemble. « J’ai vu qu’on lui interdisait même les choses les plus bizarres et les plus banales, comme le nombre de sodas qu’elle pouvait boire. Pourquoi était-ce nécessaire ? Son père a attendu littéralement quelques instants avant notre performance aux Billboard Music Awards, alors que j’étais dans les coulisses, en loge, pour me dire que si je ne signais pas un accord de confidentialité, il ne me laisserait pas monter sur scène », avait-elle révélé sur Twitter.

Après (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Etats-Unis : La fin de la tutelle de Britney Spears officiellement demandée par son père
Inquiète pour ses consœurs, Iggy Azalea propose aux maisons de disques d’embaucher des psys
Le père de Britney Spears réclame 2 millions de dollars avant de quitter son rôle de tuteur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles