Britney Spears en plein cauchemar : elle reste sous la tutelle de son père, la justice a tranché

·1 min de lecture

Le cauchemar continue pour Britney Spears. Le mercredi 23 juin, la pop star dénonçait lors d'une audience virtuelle au tribunal sa tutelle abusive, mise en place en 2008 à la suite de ses troubles psychologiques. L'avocat de Britney Spears avait demandé de remplacer James Spears par la tutrice professionnelle qui cogère actuellement cette tutelle. Toutefois, comme le rapportent ce jeudi 1er juillet plusieurs médias américains, tels que Variety, la juge californienne Brenda Penny a rejeté cette demande.

La décision de la Cour supérieure de Los Angeles fait suite à une demande déposée en septembre dernier par l'avocat de la star, qui voulait que la société de gestion de patrimoine Bessemer Trust soit ajoutée pleinement à la tutelle, supprimant ainsi celle de son père. D'après des documents judiciaires consultés par CNN, cette demande "de suspendre James P. Spears immédiatement après la nomination de Bessemer Trust Company of California en tant que seul tuteur des biens est rejetée", a déclaré la juge. La décision du tribunal n'a pas pris en compte les déclarations explosives de Britney Spears qui avait confié être "déprimée" et "traumatisée" lors de son audience. De son côté, le père de la chanteuse a demandé à la justice d'enquêter sur des accusations de l'ex de Justin Timberlake selon lesquelles elle aurait été droguée au lithium et obligée de chanter conte sa volonté.

Les récentes déclarations de Britney Spears ont suscité de nombreuses réactions de la part des membres du show-business. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Albert de Monaco met en garde au sujet de sa famille
Lilibet Diana et Archie : Harry en dit plus sur leurs caractères différents
Hommage à Diana : face à William, Harry peut compter sur une alliée de poids
EXCLU VIDÉO - Mort de Nathalie Delon : comment son fils Anthony l'a aidée à mourir
Harry et William : ce qu'ils se sont dits avant l'inauguration de la statue de Diana

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles