Britney Spears obtient une ordonnance restrictive contre son ex-mari Jason Alexander

Jason Alexander, a été inculpé lundi de harcèlement par un tribunal aux Etats-Unis, après s'être invité à la cérémonie de mariage de Britney Spears en se filmant en direct sur Instagram.

Jeudi dernier, Jason Alexander, ami d'enfance de la star, à laquelle il a été très brièvement été marié en 2004 (pendant 55 heures seulement), a tenté de faire irruption chez Britney Spears alors en pleins préparatifs de se son mariage, chez elle, à Thousand Oaks, en Californie.

Violation de domicile et vandalisme

Selon des documents judiciaires du tribunal du comté de Ventura, Jason Alexander, qui a comparu via Zoom depuis sa prison, a été inculpé de harcèlement ainsi que de violation de domicile, vandalisme et voies de fait. Il a plaidé non coupable et le juge a pris une ordonnance d'éloignement lui enjoignant de rester à plus de 90 mètres de la chanteuse.

Sa caution a été fixée à 100.000 dollars (95.600 euros) et une audience a été programmée pour mercredi.

Selon les services du shérif, Jason Alexander était également recherché pour vol, détournement de fonds et possession d'objets volés.

L'avocat de Britney Spears, Mathew Rosengart, a déclaré aux journalistes être "satisfait" de la manière dont les services du shérif du comté de Ventura avaient réagi à cette "affaire sérieuse".

Venu selon ses dires pour "perturber le mariage", Jason Alexander avait rapidement été interpellé lors de son intrusion, puis arrêté par les services du shérif du comté de Ventura pour "coups et blessures, vandalisme et intrusion", comme le rapporte Fox News.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles