Britney Spears : ce mariage que sa mère a fait annuler

·1 min de lecture

Née pour te rendre heureux, ce sont les paroles chantées par Britney Spears en 1999 alors que le monde entier tombait sous le charme de la jolie Américaine. Si elle a en effet procuré beaucoup de bonheur à ses nombreux fans, la chanteuse de 39 ans n'en a pas reçu énormément en retour. En 2007, après un pétage de plomb devenu viral, l'interprète de Baby one more time était placée sous tutelle. Ses finances et sa carrière étaient alors gérées par son père, James Spears - qui en aurait profité également pour prendre le contrôle de sa vie entière. Le mois dernier, la petite fiancée de l'Amérique s'exprimait pour la première fois devant le tribunal et livrait un récit glaçant sur le quotidien qui est le sien depuis ces 14 dernières années. « Je n'avais aucun jour de repos. Il fallait que je travaille 10 heures par jour, sept jours par semaine sinon je ne pouvais pas voir ni mes enfants ni mon copain », avait-elle confié avant d'ajouter : « Je n'avais aucune vie privée. La sécurité, les infirmières, tout le monde vivait avec moi 24h/24. Ils me regardaient me changer, chaque jour, nue matin comme de nuit. »

Des révélations choquantes qui ont fait réagir de nombreuses personnalités. Justin Timberlake - longtemps critiqué par les fans de Britney Spears - a brisé le silence et envoyé un message de soutien à son ex-compagne. « Après tout ce que nous avons vu aujourd'hui, nous devrions tous soutenir Britney. Peu importe notre passé, bon ou mauvais, peu importe le nombre d'années qui sont passées... (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Éric Dupond-Moretti a oublié de déclarer 300 000 euros : pourquoi il ne sera pas poursuivi en justice
Matt Damon critiqué par sa fille aînée : ce film qu'elle refuse de voir parce qu'il est bon dedans
PHOTO Mariah Carey : sa fille Monroe, 10 ans, fait ses premiers pas en tant qu'actrice et mannequin
Emilie Nef Naf célibataire ? Elle rétablit la vérité sur sa relation avec Jérémy Ménez
Meghan et Harry : leur fille Lilibet (déjà) écartée de la famille royale ? Ce détail qui intrigue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles