Britney Spears en larmes à cause du documentaire Framing Britney Spears : pourquoi elle n'a pas témoigné

·1 min de lecture

Deux mois maintenant que le documentaire Framing Britney Spears réalisé par Samantha Stark fait des vagues aux États-Unis; il débarque à présent sur les petits écrans français grâce à la plateforme Amazon Prime Video et comme son nom l'indique, il s'intéresse à la grandeur et la décadence de l'ancienne fiancée chérie de l'Amérique, Britney Spears. Il prend ainsi pour point de départ, non les débuts de Britney au Club Disney mais la bataille judiciaire qui l'oppose depuis 2008 à son père Jamie Spears. Car depuis son burn-out de 2007, la chanteuse qui a connu des problèmes de santé mentale a été placée sous tutelle. Si Britney n'a jamais nié le bien-fondé de la démarche, elle avait en revanche clairement fait savoir qu'en aucun cas elle ne souhaitait voir son père être nommé tuteur légal. Pourtant jusqu'à très récemment, c'est lui, - le grand absent de l'enfance de la chanteuse - qui a hérité de la charge, gérant ainsi sa fortune et la vie de l'ex-compagne de Kevin Federline, lui interdisant ainsi le mariage ou un nouvel enfant.

Le Mouvement Free Britney qui se démène depuis plus d'un an pour libérer la chanteuse de cette tutelle s'est trouve conforté dans ses craintes au visionnage du passionnant documentaire qui a aussi révélé le rôle pas glorieux de Justin Timberlake ou du monde du show business dans la chute de la pop star.

Mais tout ceci n'est toutefois pas forcément du goût de l'interprète de Toxic. Cette dernière poussée par l'emballement médiatique autour de Framing Britney (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Catherine Deneuve de retour sur les écrans : elle dévoile sa passion cachée dans une publicité hilarante
William Leymergie : ses confidences sur les difficultés de Laurent Bignolas à Télématin
VIDEO Gérard Depardieu sans limites ? Son grand frère Alain "ne le comprend pas"
Moundir toujours hospitalisé à cause de la Covid-19, il dévoile une photo choc de son bras
VIDEO "Je suis très en colère" : Philippe Etchebest pousse un coup de gueule contre les dîners clandestins