Britney Spears "droguée" contre son gré : les nouvelles révélations glaçantes

·1 min de lecture

Les langues se délient. Si elle a remporté une première victoire face à son père en ayant la possibilité de choisir son avocat, le chemin vers la liberté est encore long pour Britney Spears. À bientôt 40 ans, la chanteuse se retrouve une nouvelle fois devant la justice de Los Angeles afin de mettre un terme à la mise sous tutelle qui lui est imposée depuis 2008. L’interprète du tube Toxic demande à ce que son père, James Spears, soit dépossédé de ses droits de tuteur. Alors qu’une dizaine de requêtes doivent être examinées par un juge, d’étonnantes révélations viennent de tomber. Son ancien garde du corps, Fernando Flores, a déclaré au Sun qu’une femme rendait visite à Britney Spears une fois par semaine pour lui administrer des drogues puissantes. "C’était un cocktail à base de trois médicaments antipsychotiques et des pilules contraceptives, se remémore celui qui a assuré la sécurité de la pop star de février à juillet 2010. Elle passait d’un état sobre pour ensuite entrer dans un monde parallèle."

Et celui qui a veillé sur la maman de Sean et Jayden pendant dix mois va encore plus loin dans ses révélations. En plus d’être droguée à son insu, Britney Spears était également mise sur écoute. Dans cette même interview, Fernando Flores a affirmé que le téléphone de l'artiste était surveillé en vertu des règles de sa tutelle. Des aveux chocs qui mettront peut-être fin au cauchemar que vit la chanteuse depuis maintenant treize ans.

Si elle peut compter sur le soutien de ses fans, à (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Diana : cet impair commis lors de son mariage avec Charles
Princesse Beatrice : ce nouveau titre dont elle a hérité après son mariage
Flashback - Charlene de Monaco pas faite pour être princesse ? Les mots durs de Stéphane Bern
Le saviez-vous ? Philippe Lacheau est toujours très proche de son ex, Reem Kherici
PHOTO - Ingrid Chauvin amusée par la "délicatesse masculine" de son nouveau compagnon de vie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles