Britney Spears demande à ce que "Dieu ait pitié" de sa famille si elle accorde une interview un jour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans une nouvelle publication Instagram, la chanteuse se confie sur sa nouvelle vie depuis que sa tutelle a été retirée à son père.

Britney Spears vide son sac. Dans une publication Instagram datée de vendredi soir, la chanteuse américaine évoque sur sa nouvelle vie depuis que sa tutelle a été retirée à son père Jamie Spears. De sa peur de faire une erreur devant la justice à sa rancoeur envers sa famille, en passant par sa décision de se tenir temporairement éloignée du show-business, l'interprète de Toxic se confie en toute transparence.

Si le contrôle de sa tutelle - mise en place il y a 13 ans, après sa descente aux enfers - a été retiré à son père à la fin du mois de septembre, cette mesure judiciaire est toujours en vigueur jusqu'à nouvel ordre. La chanteuse fait part de son angoisse : 

Hyperactive sur Instagram, où elle tient ses fans informés de l'évolution de sa situation depuis des mois, la chanteuse de 39 ans fait part de sa décision de se faire plus discrète : "Comme je l'ai dit, j'ai peur de faire une erreur, alors je ne publierai plus autant", annonce-t-elle.

Vers une interview-confession?

Britney Spears a gardé le silence sur les coulisses de sa tutelle pendant des années. Ce n'est qu'en 2021, portée par le mouvement #FreeBritney qui réclamait sa libération sur les réseaux sociaux, que la chanteuse a commencé à s'exprimer sur sa situation, devant la justice ou sur internet. En juin dernier, elle a pris la parole devant le tribunal de Los Angeles pour dénoncer une tutelle "abusive", qui l'a laissée "traumatisée"

Elle avait notamment assuré que cette mesure lui interdisait de se remarier ou de retirer son stérilet, bien qu'elle désire avoir un troisième enfant. Elle s'est également montrée très virulente envers sa famille, et principalement son père, à plusieurs reprises : "Mon père gère ce que je porte, dis, fais ou pense", avait-elle par exemple déclaré sur Instagram en juillet.

Aujourd'hui, Britney Spears laisse entendre qu'elle pourrait chercher à régler ses comptes dans le futur: "Je n'ai rien fait pour mériter le traitement dont j'ai fait l'objet ces 13 dernières années", écrit-elle. "Je suis dégoûtée par le système, et je rêve de vivre dans un autre pays (...) Dieu ait pitié de ma famille si jamais j'accorde une interview !"

Enfin, la chanteuse annonce qu'elle souhaite prendre ses distances avec la sphère publique: "Je reste éloignée du (show)-business, qui est tout ce que j'ai connu toute ma vie. C'est pourquoi c'est si étrange pour moi !"

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La Minute de Britney Spears

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles