Les Britanniques découvrent avec surprise que le fils de Madonna est un peintre en vogue

·2 min de lecture
Madonna sur le red carpet des 57e Grammy Awards, le 8 février 2015. - Jason Merritt - Getty Images - AFP
Madonna sur le red carpet des 57e Grammy Awards, le 8 février 2015. - Jason Merritt - Getty Images - AFP

Fils de la chanteuse Madonna et du réalisateur Guy Ritchie, Rocco Ritchie a visiblement développé sa propre fibre artisitique. D'après Page Six, le jeune homme de 21 ans se cache derrière le mystérieux Rhed, un artiste peintre qui se fait une jolie place sur la scène britannique. Sur le site de vente Artsy, certaines de ses toiles sont proposées à 24.000 livres (environ 28.500 euros).

Rhed, dont le visage n'a jamais été officiellement révélé, est représenté par la Tanya Baxter Contemporary Gallery, à Londres. Le site officiel de la galerie le présente comme un peintre "au style expressionniste qui utilise des couleurs vives, auquel il allie la liberté et l'énergie dynamique du graffiti new-yorkais."

Soutien discret de Madonna

Le Guardian estime qu'il est "difficile de douter" du fait que Rocco Ritchie et Rhed sont la même personne. Comme le note la présentation de l'artiste sur le site de la galerie, ils ont tous les deux grandi entre Londres et New York et ont tous les deux étudié à la Central Saint Martins et à la Royal Drawing School au Royaume-Uni.

En outre, sa première exposition y a eu lieu en 2018. La dernière date de cet été; comme le note Page Six, Madonna et Guy Ritchie (divorcés depuis 2008) étaient présents au vernissage, alors que tout le monde ignorait l'identité du peintre. Enfin, l'entrepreneur américain Jerrod Blandino a publié une photo sur Instagram en compagnie de Rocco Ritchie devant une peinture de Rhed.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Toujours d'après le Guardian, Rhed s'inspire de Francis Bacon ou Helmut Newton. Et son travail suscite des critiques mitigées. Si la King's Road Gallery n'hésite pas à le comparer à Basquiat et Banksy et le critique d'art Godfrey Barker salue "un produit du XXIe siècle authentique, pur et indompté", le critique d'art du Guardian se montre beaucoup plus virulent:

"Ses peintures sont des tentatives adolescentes maladroites, sans aucun signe d'originalité ou de vigueur (...) Il semble regrettable que Rhed ait été exposé à l'oeil du public alors qu'il n'est pas encore, à ce stade, un véritable artiste. Ces gribouillages sont les œuvres d'un amateur, qui imitent vaguement Picasso ou Modigliani, qui auraient pu être faites par un million de jeunes gens."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles