Un Britannique arrêté pour avoir menacé une députée juste après la mort de David Amess

·1 min de lecture

La police irlandaise a annoncé samedi avoir arrêté un homme de 41 ans, qui aurait selon les médias irlandais menacé de mort une députée britannique quelques jours après le meurtre du député conservateur David Amess. La police de Douglas, dans la banlieue de Cork (sud de l'Irlande), "a perquisitionné ce matin, samedi 6 novembre 2021, une propriété résidentielle", a indiqué à l'AFP la police irlandaise. "Au cours de la perquisition, un certain nombre d'objets électroniques ont été saisis et un homme de 41 ans a été arrêté car il est soupçonné d'avoir proféré des menaces à l'encontre d'une personne en dehors de cette juridiction", a-t-il été précisé.

Un appel le 18 octobre

Selon le journal The Irish Times, l'homme est "un ressortissant britannique" accusé d'avoir "proféré des menaces de mort à l'encontre d'une députée travailliste" de son pays. "Les policiers ont été alertés par la police britannique", affirme l'Irish Times, "L'incident est survenu après qu'une personne a téléphoné à la députée et a menacé de la tuer le 18 octobre", soit trois jours après la mort de David Amess.

 

>> À RÉÉCOUTER - Meurtre du député David Amess : la bien pensance britannique poignardée

Ce député conservateur de 69 ans et père de cinq enfants a été tué à coups de couteau le 15 octobre alors qu'il s'entretenait avec ses administrés dans une église méthodiste à Leigh-on-Sea, à environ 60 kilomètres à l'est de Londres. Sa mort a bouleversé le Royaume-Uni, réveillant le traumatisme de l'assassina...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles