Les « briseuses de silence », personnalités de l’année pour le magazine Time

P.P. avec AFP
Les « briseuses de silence », personnalités de l’année pour le magazine Time

« Leurs voix ont lancé un mouvement » contre les agressions et le harcèlement sexuel.


« Time » vient d’opérer ce mercredi le choix symbolique et toujours très commenté de la « Personnalité de l’année ». Un an après Donald Trump, désigné en 2016, le magazine américain a choisi pour 2017 d’attribuer ce titre, de façon collective, à toutes celles et tous ceux qui ont « brisé le silence » face au harcèlement sexuel.

Des premières femmes qui ont révélé l’affaire Weinstein aux milliers d’autres victimes qui ont suivi via le hashtag #MeToo, elles sont ainsi célébrées pour être « les voix qui ont lancé un mouvement ».

Des univers très différents

Cinq femmes venues d’horizons très divers font ainsi la couverture du numéro daté du 18 décembre. Isabel Pascual, une immigrante mexicaine, cueilleuse de fraises et victime de harcèlement. L’actrice Ashley Judd, l’une des premières femmes à avoir accusé Harvey Weinstein. L’activiste Tarana Burke, qui travaille auprès de victimes de viol. Susan Fowler, une ancienne ingénieure de l’entreprise Uber, dont l’article de blog a mené à la démission du PDG. Et la chanteuse Taylor Swift, qui a remporté cet été son procès contre le DJ qu’elle accusait d’agression sexuelle.

D’autres photos à l’intérieur de l’article convoquent d’autres victimes : Alyssa Milano, dont le tweet, reprenant la formule « Me Too », a lancé tout un mouvement sur Twitter, jusqu’au fameux « #BalanceTonPorc » en France, les plaignantes d’un procès contre le Plaza Hotel de New York, ou encore l’acteur Terry Crews, qui a porté plainte contre un agent qu’il accuse de l’avoir agressé sexuellement lors d’une soirée.

Le président américain Donald Trump arrive deuxième de ce prestigieux classement du magazine, devant son homologue chinois Xi Jinping.

Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Sur France 2, «Le cri étouffé» des Syriennes victimes de viols
Pour Emmanuel Macron, «les femmes vont prendre le pouvoir »
IVG et contraception : le Conseil de l’Europe alerte sur une régression des droits des femmes
La Cnil met en garde contre deux jouets connectés
Laits infantiles contaminés par des salmonelles : ce que l'on sait

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages