Elles ont "brisé le silence" contre les violences sexuelles : qui sont les six femmes en une du numéro spécial de "Time Magazine"

franceinfo
L'hebdomadaire américain, qui désigne chaque année sa "personne de l'année", met en avant cette année les femmes et les hommes qui ont pris la parole pour dénoncer le harcèlement et les violences sexuelles.

Pour l'hebdomadaire américain, elles sont le symbole de 2017 : en guise de "personne de l'année", Time Magazine a désigné celles et ceux qui ont "brisé le silence" au sujet du harcèlement et des violences sexuelles, mercredi 6 décembre. Un mouvement qui a secoué les Etats-Unis et le reste du monde, dans la foulée de l'affaire Weinstein notamment, et qui est incarné en une par six femmes. Franceinfo vous explique qui elles sont et pourquoi elles ont été choisies.

L'actrice Ashley Judd

La libération de la parole saluée par Time Magazine a, en partie, débuté avec l'affaire Weinstein, et un premier article, le 5 octobre, du New York Times, dans lequel des femmes témoignaient pour la première fois à visage découvert du harcèlement et des agressions sexuelles qu'elles avaient subis de la part du producteur hollywoodien. Parmi ces femmes, l'actrice Ashley Judd, vue notamment dans Heat, "la première star" à témoigner, estime Time Magazine.

Elle raconte comment, invitée à un rendez-vous de travail avec Harvey Weinstein, elle a eu la surprise d'être invitée à monter dans sa chambre et d'être accueillie par le producteur en peignoir. Il lui a alors proposé de la masser, puis qu'elle le regarde prendre sa douche. La jeune femme confie s'être sentie "paniquée, piégée", expliquant sa peur de contrarier (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages