Brigitte Macron soutenue face aux attaques brésiliennes

Insultes, attaques… Brigitte Macron est devenue la cible d'hommes politiques brésiliens. Un acharnement qui a fait réagir sa fille, qui a mis en ligne, en fin de semaine, une vidéo pour défendre sa mère. "Nous sommes en 2019, et des responsables politiques ciblent une femme publique sur son physique (…) alors tous ensemble dès demain, réagissons, on balance nos miso", a lancé Tiphaine Auzière. Une prise de parole en réaction aux attaques injurieuses du ministre de l'Économie brésilien. Le président Bolsonaro avait lui aussi proféré des insultes en marge du G7 fin août.

La classe politique française vent debout Ces insultes ont provoqué un tollé dans la classe politique. "Brigitte Macron a une histoire, des compétences, un vécu, et la renvoyer comme ça à son physique avec des propos extrêmement désobligeants, je trouve ça choquant en tant que femme", a dénoncé Aurore Bergé, porte-parole LREM et députée des Yvelines.Dans l'opposition, Jean-Luc Mélenchon a apporté son soutien à la première dame de France, tout comme Eric Woerth : "C'est inacceptable, intolérable, injustifiable". Depuis, le ministre brésilien s'est excusé pour ses "mauvaises plaisanteries".