Brigitte Macron sévère sur les petites phrases… Son mari est prévenu

Depuis le début de son mandat, Emmanuel Macron est abonné aux petites phrases. Et parmi elles, nombreuses ont fait polémique. Notamment celle que le président de la République avait rétorquée à un horticulteur au chômage, en septembre 2018. Face à ce jeune homme venu découvrir l'Elysée lors des Journées du patrimoine, Emmanuel Macron avait alors lancé une remarque devenue célèbre : "Je traverse la rue et je vous en trouve" du travail. Une petite phrase malheureuse que beaucoup n'ont pas oubliée... comme Brigitte Macron. Nouvelle présidente des Pièces jaunes, la première dame poursuit son offensive médiatique ce jeudi 16 janvier. Dans la soirée, TF1 diffusera en effet une interview de l'épouse du chef de l'Etat dans laquelle elle a décidé de n'éluder aucune question et de ne prendre aucune pincette. Face à Jean-Pierre Pernaut, elle est d'ailleurs revenue sur cette sortie d'Emmanuel Macron et n'a pas fait de cadeau à son époux.

"C'est compliqué de dire à un jeune homme une phrase comme celle-là", a d'abord reconnu Brigitte Macron. La première dame a ensuite expliqué le contexte dans lequel cette petite phrase est venue à l'esprit d'Emmanuel Macron. "La veille, on était au restaurant. Et le restaurateur nous a dit : 'Moi j'ai besoin, le premier qui va traverser la rue, je lui donne un boulot parce que j'ai besoin de ce travail. J'ai besoin de de travailleurs auprès de moi', a poursuivi l'épouse du président. Et cette phrase, qu'Emmanuel a dite à ce moment-là, c'est la phrase qu'il

Retrouvez cet article sur GALA

VIDÉO - Affaire conclue : Sophie Davant choquée par son poids après avoir testé une balance
Biopic sur Grégory Lemarchal : Nikos Aliagas jouera son propre rôle
Quand Valérie Trierweiler tapait dans l’oeil de François Mitterrand
Stéphanie de Monaco, touchée par un petit coup de pouce de son fils Louis
Le prince Harry dans la tourmente : ces retrouvailles qui lui font chaud au coeur