Brigitte Macron révèle la teneur de ses conversations avec les Premières dames

Brigitte Macron, confinée dans le palais de l'Elysée, garde le contact avec ses proches, parmi lesquels on compte beaucoup de médecins, tous les soirs à 20h. Avec sa belle-mère Françoise Noguès, elle discute de "traitements et de nouveaux protocoles". Ses conversations -comme celles de la majorité des confinés- tournent autour de la pandémie qui immobilise le monde entier.

Dans le dernier numéro de Paris Match, en kiosques depuis ce jeudi 30 avril et dont elle fait la couverture, la présidente de la Fondation des hôpitaux est revenue sur ce qu'elles se disent avec ses consœurs premières dames. Elles parlent en majorité "des masques, des tests que tout le monde cherche", confie Brigitte Macron. Elle recueille aussi les témoignages de ses comparses, comme Kim Jung-sook, première dame de la Corée du Sud, saluée pour sa gestion de l'épidémie de Covid-19.

Melania Trump, "plus inquiète" que son mari

L'ancienne enseignante, qui s'est autorisé une promenade controversée deux jours avant le confinement, a aussi pu échanger avec l'Ukrainienne Olena Zelenska, la Turque Emine Erdogan et l'Américaine Melania Trump. Cette dernière, "manifestement plus inquiète que son mari" selon Paris Match, lui a confié le "choc" qu'elle a ressenti pendant la montée fulgurante du virus à New York. Brigitte Macron et la first lady, qu'on a vues ensemble pour la dernière fois lors du G7 de Biarritz en août, ont aussi tenté de déterminer quand elles se reverront. Conclusion de cette conversation, durant laquelle

Retrouvez cet article sur GALA

Michel Cymes fait son mea culpa
« C’est indigne » : une députée brave Emmanuel Macron
Édouard Philippe : pourquoi il devrait avoir une "explication franche" avec une ministre
Emmanuel Macron tente de rassurer : le déconfinement ne doit "brusquer personne"
Soprano : pourquoi il était heureux d'avoir désobéi à son père