Brigitte Macron : un de ses proches se bat pour la réouverture des librairies

·1 min de lecture

Face à la deuxième vague d'épidémie de coronavirus, le gouvernement a décidé d'imposer un nouveau confinement et de fermer les commerces non-essentiels jusqu'au 1er décembre (au moins). Sauf que, dans la liste, sont comptées les librairies. Ce qui fait polémique. Pour l'écrivain Philippe Besson, ami de Brigitte Macron, mais aussi du chef de l'État, cette décision est d'une "stupidité fondamentale", s'est-il exclamé sur Europe 1. Bien qu'il soit favorable au confinement, il souhaiterait que les librairies en soient exemptées. "Considérer que la librairie n'est pas un commerce essentiel est d'une absurdité !"

Selon Philippe Besson, qui semble penser comme tous les écrivains, et patrons de librairies, cette mesure va pousser les Français à commander davantage sur Amazon et à délaisser leurs librairies de quartier. Ce pourquoi il a encouragé les amoureux de lecture à privilégier le "click&collect" (commander en ligne et retirer à l'entrée de la librairie). Le gouvernement a décidé de fermer les rayons livres des grands magasins. Mais l'ami de Brigitte Macron voudrait plus : que les librairies rouvrent, tout simplement.

À noter qu'à l'origine, Emmanuel Macron voulait garder les librairies ouvertes. Il était poussé par son épouse, décrite comme "la vraie Madame Culture de l'Élysée", à le faire. Le chef de l'État écoute beaucoup ses proches, dont certains travaillent dans le milieu médical, pour sa gestion de la crise sanitaire. Mais cette fois, le lobbying de la première dame n'a pas (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Jean Castex autoritaire… ses ministres en font les frais
Flashback - Laeticia Hallyday insultée par un Johnny hors de lui à cause d’une broutille
Le prince Charles "s’est senti obligé d’épouser Diana"... par peur de son père
« François Baroin commence à nous saouler » : vent de colère chez les Républicains
Meghan Markle : 40 messages d’insultes par jour pour son amie, elle craque