Brigitte Macron : ce mensonge qu'elle a raconté à Bernard Tapie à la demande de son fils Stéphane

Brigitte Macron : ce mensonge qu'elle a raconté à Bernard Tapie à la demande de son fils Stéphane

Un mensonge utile. Le 12 janvier prochain, le fils de Bernard Tapie publiera un livre émouvant, intitulé Comment te dire au revoir. Plus d'un an après la mort de son célèbre papa, Stéphane Tapie raconte dans ces pages les derniers mois de l'homme d'affaires mais aussi ses hospitalisations et la relation qu'il entretenait avec le couple Macron, notamment la Première dame. Comme le rapporte Gala dans son édition de ce jeudi 5 janvier, la famille de Bernard Tapie a fait appel à Brigitte Macron lors de l'un de ses passages à l'hôpital. A l'époque "dans un sale état suite à sa perte d'appétit et sa dénutrition", l'homme d'affaires refusait de prendre de la morphine malgré les arguments de son épouse, Dominique, et de ses enfants.

"Il était prévu qu'il sorte un jeudi quand il a hurlé qu'il en avait archi marre, et a décidé qu'il rentrerait chez lui deux jours plus tôt, le mardi, s'est souvenu Stéphane Tapie dans son livre, dont les bonnes feuilles sont dévoilées par nos confrères. Je savais que la Première dame, Brigitte Macron, devait se rendre à l'hôpital pour rencontrer mon père le mardi. Je l'appelle et je lui dis : 'vous pouvez me rendre un service ? (...) Je vous demande de mentir. (...)'." Dans son livre, Stéphane Tapie raconte que Brigitte Macron a refusé : "Ça ne va pas être possible, je ne mens pas". Mais bien décidé à convaincre la Première dame, Stéphane Tapie ne s'est pas arrêté à cette réponse. "Je lui explique le contexte, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Je vais partir seule..." : comment Roselyne Bachelot s'est "vue mourir" du Covid
Vladimir Poutine : accusé de détournements de fonds, l'un de ses proches disparaît mystérieusement
Vladimir Poutine malade ? Le président russe annule un deuxième voyage et alimente les rumeurs
Vladimir Poutine : ces médicaments anticancéreux hallucinogènes qui l'auraient poussé à envahir l'Ukraine
Vladimir Poutine : ces médicaments anticancéreux hallucinogènes qui l'auraient poussé à envahir l'Ukraine