Brigitte Macron a lu la dictée d'Ela à des élèves de Boissy-Saint-Léger

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Brigitte Macron lit une dictée à Paris le 18 octobre 2021. (Photo: THOMAS SAMSON via Getty Images)
Brigitte Macron lit une dictée à Paris le 18 octobre 2021. (Photo: THOMAS SAMSON via Getty Images)

ASSOCIATION - Jour de dictée pour Brigitte Macron. L’épouse du président de la République se trouvait ce lundi 18 octobre dans une école de Boissy-Saint-Léger, dans le Val-de-Marne, accompagnée du ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer.

Brigitte Macron s’est rendue sur place à l’occasion de la semaine “Mets tes baskets et bats la maladie”, organisée par l’association européenne contre les leucodystrophies (ELA), qui vise à sensibiliser les élèves à la lutte contre les leucodystrophies, qui concernent 3 à 6 enfants par semaine en France.

La Première dame y a lu une dictée, “La gymnastique des mots”, écrite pour l’occasion par Hervé Le Tellier, le prix Goncourt de l’année 2020 pour son ouvrage “L’Anomalie”.

“Ce n’est pas une vraie dictée notée, a expliqué l’association Ela au Figaro, mais un prétexte pour parler de la souffrance, de l’ouverture aux autres et de la tolérance”.

Dans ce texte de 259 mots, l’auteur associe les difficultés en orthographe à celles de la maladie, ajoutent nos confrères.

La dictée d'Ela 2021 by Le HuffPost on Scribd

“Les adolescents, les enfants sont les plus facile à mobiliser et ils vont jusqu’au bout des choses, ils sont concernés. C’est donc un plaisir”, a déclaré Brigitte Macron à nos confrères de BFMTV à l’issue de cette dictée.

À voir également sur Le HuffPost: “Le mal est en nous”: l’émotion de Macron à l’évocation de Samuel Paty et du terrorisme

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles