Brigitte Macron : la grand-mère d'Emmanuel Macron, une alliée de poids

·1 min de lecture

Depuis 2013, c’est sans le soutien de sa grand-mère, Manette, qu’Emmanuel Macron doit affronter les critiques toujours persistantes de certains qui n’ont toujours pas accepté les vingt-quatre ans d’écart qui les séparent avec Brigitte. Au début de leur relation controversée à cause de la différence d’âge, Manette avait été la meilleure alliée du futur président de la République. Elle était très proche de son petit-fils qui avait même fait le choix d’aller vivre chez elle. Ils étaient parfaitement accordés. « Il hait les dimanches, elle aussi. Il n’a pas le goût des fêtes familiales, elle non plus. Ensemble, ils sont seuls », écrit Corinne Lhaïk dans son livre Président cambrioleur publié le 25 novembre dernier chez Fayard. Ce huis clos ne va pas durer tant le charme d’Emmanuel Macron fait des ravages. Manette va devoir composer avec des « intruses ».

« Puisque c’est comme ça, va t’en », lui aurait-elle lancé quand il a eu sa première petite copine, en troisième, à quatorze ans et demi. Elle l’avait mis à la porte. L’adolescent était alors reparti deux mois chez ses parents. Au moment d’évoquer sa relation avec Brigitte, son ancienne professeure de français, logiquement plus âgée, il s’attendait à recevoir une volée de bois vert de la part de sa grand-mère. Mais par amour pour son petit-fils, et peut-être aussi séduite par Brigitte, Manette a décidé de faire fi des critiques et d’accueillir à bras ouverts la future femme d’Emmanuel Macron. « Les deux femmes font alliance face à (...)

Lire la suite sur le site de GALA

EXCLU VIDEO - Miss France : Valérie Bègue revient sur le scandale de ses photos nues
Elizabeth II et le prince Philip seuls pour Noël ? Ils brisent une tradition vieille de 33 ans
David Hallyday : son fils Cameron ne se voit pas dans la musique...
Roi de Thaïlande : son retour avec son harem en Allemagne contrarié
"Que Gérald Darmanin arrête de s'essuyer les pieds sur lui" : Jean Castex malmené