Brigitte Macron gênée par la polémique autour de sa fille Tiphaine Auzière ?

·1 min de lecture

En septembre dernier, Tiphaine Auzière, la fille de Brigitte Macron, ouvrait son lycée baptisé Autrement. Parmi les membres de son établissement, on retrouvait Christophe Cadet mais aussi Pascal Gauchon, enseignant la géopolitique à la Prépa Autrement et qui fut le leader d'un parti d'extrême droite dans les années 70. Epinglée pour ses mauvaises fréquentations, Tiphaine Auzière s'est défendue d'avoir tous liens avec le professeur. De son côté, l’entourage de Brigitte Macron a préféré faire savoir que la première dame, ancienne enseignante, n’est "pas associée au projet" de sa fille et ne "participe en aucune façon à son contenu pédagogique" comme le précise Le Monde.

Depuis quelques heures, Tiphaine Auzière tente de se justifier afin d'éteindre la polémique. "Monsieur Gauchon n’a rien à voir avec nous, et je condamne toute forme d’extrémisme", a confié celle qui préside le lycée Autrement mais pas la prépa du même nom, et de poursuivre : "Je n’autoriserai pas l’intervention de qui que ce soit d’extrême. Mais je n’ai pas à donner mon avis sur le contenu de l’ensemble des prépas parisiennes."

Dans les années 1970, Pascal Gauchon a été le "dirigeant du Parti des forces nouvelles, situé à droite de la famille Le Pen". Parmi les membres de ce parti, on comptait des références encore importantes dans la mouvance radicale actuelle, tel que Jean Raspail. Le professeur de géopolitique a été également été militant actif d’Ordre nouveau ainsi que rédacteur en chef de Défense de l’Occident, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

La femme de Kim Jong-un a disparu : inquiétude sur son état de santé
Anne Gravoin : l’ex de Manuel Valls fait une rare confidence sur son compagnon
Sylvie Tellier l’assure : elle ne s’est pas débarrassée de Geneviève de Fontenay
Éric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin "s’entendent bien" : les ministres priés de faire front
"Un manquement à l'honnêteté" : Eric Zemmour sur la sellette à CNews ?