Brigitte Macron encore privée de ses petits-enfants : pourquoi le reconfinement ne l'arrange pas

·1 min de lecture

Brigitte Macron va devoir (encore) s'armer de patience. Depuis plusieurs mois maintenant, la Première dame est privée de ses petits-enfants en raison de la crise sanitaire. Si elle n'a pas pu les voir au moment des fêtes de fin d'année, période à laquelle elle a été diagnostiquée positive à la Covid-19, les nouvelles restrictions sanitaires ne devraient pas arranger la situation. À compter de ce vendredi 19 mars, minuit, 16 départements vont être confinés, sept jours sur sept, pour une durée d'un mois. Parmi eux, figurent l'Île-de-France et les Hauts-de-France, qui sont deux endroits stratégiques pour la Première dame. Bien qu'elle passe la majeure partie de son temps à l'Élysée, au côté du président, elle se rend aussi régulièrement au Touquet, où elle possède une charmante maison, dans laquelle elle aime réunir ses proches.

Si l'épouse d'Emmanuel Macron redécouvre le confinement (le dernier dans la capitale date de fin octobre, ndlr), dans le Nord, plusieurs territoires, à l'instar de Dunkerque et du Pas-de-Calais, étaient déjà sous cloche le week-end, et ce depuis plusieurs semaines. Des mesures qui n'ont visiblement pas suffi à freiner la propagation de l'épidémie. "Dans le Pas-de-Calais, le confinement le week-end a eu un effet réel mais il est insuffisant. La situation s'est stabilisée mais peine à s'atténuer. Face à l'accélération du virus et à la pression hospitalière, le moment est venu d'aller plus loin", a justifié Jean Castex dans son allocution du jeudi 18 mars. Face (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Nicolas Bedos à nouveau amoureux : ces questions qui le taraudent
PHOTO - Le roi et la reine du Bhoutan si fiers de leur fils cadet qui fête son 1er anniversaire
VIDÉO - Le regret de Marine Le Pen à propos du débat avec Emmanuel Macron
"Terriblement déçu" : pourquoi Charles en veut vraiment à Meghan et Harry
Procès de la honte pour Ernst August de Hanovre : son avocat dénonce "des préjugés" à son encontre