Brigitte Macron dit merci à Marc Lavoine : cette cause à laquelle il l'a sensibilisée

Depuis qu’elle est Première dame, Brigitte Macron est sur tous les fronts. Désormais présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, l’épouse d’Emmanuel Macron prend ce nouveau rôle très à cœur. Au côté de Didier Deschamps, parrain de l’Opération Pièces jaunes, la Première dame a visité à plusieurs reprises des hôpitaux, afin de se rendre compte des besoins du milieu hospitalier. Si elle espère récolter assez pour venir en aide au personnel soignant sous-payé et en manque de moyens, elle se montre également très présente auprès des enfants hospitalisés. « Je vois par exemple les enfants qui sont malades, ce sont les enfants qui donnent l’espoir à leurs parents. Ils sont là, ils veulent y aller, ils ont des projets », a-t-elle expliqué, ce mercredi 12 février, au micro de RTL. Lors de ses visites, une demande récurrente lui est faite de la part des enfants : « Tout ce qu’ils me demandent, c’est de les connecter à leur école. Ils veulent aller en classe », a-t-elle affirmé.

Pour répondre à cette demande, qu’elle juge « très importante », Brigitte Macron prévoit de mettre en place un « Cartable Connecté », qui permettrait aux enfants de maintenir le lien avec leur établissement scolaire. Comme l’épouse d’Emmanuel Macron l’a précisé, des robots et des tablettes seront fournies par l’Éducation nationale. Un projet que connaît bien Marc Lavoine puisque c’est lui-même qui en avait parlé la première fois à la Première dame. « C’est Marc Lavoine qui m’avait sensibilisée

Retrouvez cet article sur GALA

Brigitte Macron "indispensable" à son mari : l'étonnante prise de position d'un député de la majorité
Isabelle Gélinas (Fais pas ci, fais pas ça) : son avis très tranché sur le harcèlement sexuel
Apparition surprise de Kate Middleton en Irlande du Nord : ce que cache ce déplacement
Jenifer, cette belle surprise à une fan handicapée : “Elle m’a fait oublier ma maladie"
VIDEO - Anaïs Baydemir, la présentatrice météo de France 2, a accouché : une collègue annonce la bonne nouvelle