"Brigitte Macron, la cougar, rentre chez toi" : un Gilet jaune justifie ses propos

Des mots violents, mais parfaitement assumés. Cette fois, ils ne proviennent pas du gouvernement brésilien, qui l'a copieusement insultée ces dernières semaines. Ils sont extraits du documentaire Brigitte Macron, l'influente, diffusé ce 16 septembre, à 21 heures, sur BFMTV. Les auteurs ont retrouvé un certain Jérémy Klein, Gilet jaune, présent dans les tribunes du Stade Auguste-Delaune, à Reims, le 21 mars dernier. L'affaire avait fait grand bruit à l'époque : attendue pour lancer un match de foot caritatif visant à promouvoir le football féminin et l'égalité entre les hommes et les femmes, l'épouse d'Emmanuel Macron avait été huée et sifflée. Un mouvement de révolte plutôt bref et initié par quelques Gilets jaunes, comme nous vous le révélions déjà.

"Qu'elle le veuille ou non, elle a un rôle politique"

Devant les caméras de BFMTV, Jérémy Klein assume : "Au départ, je ne voulais pas aller au stade, mais quand j'ai vu leur voyage au ski pendant les vacances, alors que nous, on leur expliquait que ça n'allait pas, c'était le bon moment pour lui montrer qu'on est toujours là, qu'on est pas content." L'électricien fait allusion au séjour des Macron à La Mongie, escapade très mal perçue alors que les Champs-Elysée s'embrasaient et dont la Première dame portera l'entière responsabilité. Pour Jérémy Klein, la repentance de Brigitte Macron pèsera peu. Comme il poursuit, six mois après les faits : "Moi, je me suis levé et j'ai dit : 'Brigitte Macron, la cougar, rentre chez toi'. Elle avait

Retrouvez cet article sur GALA

Brigitte Macron comparée à un “dragon” : le camp Bolsonaro insulte violemment la première dame
VIDEO - Catherine Deneuve s'insurge des propos tenus par Jair Bolsonaro à l'encontre de Brigitte Macron
EXCLU - Brigitte Macron, pas prévenue de l'intervention de sa fille Tiphaine chez Cyril Hanouna
La photo de Brigitte et Emmanuel Macron avec Angela Merkel détournée par un club libertin
EXCLU - Brigitte Macron peaufine sa première rencontre avec ses futurs élèves