Brigitte Macron et ses "chouchous" : elle aurait sauvé la tête de deux ministres lors du remaniement

·1 min de lecture

Atypique et fusionnel. Tels seraient les deux adjectifs qui pourraient le mieux coller au couple que forment Emmanuel Macron et son épouse Brigitte. Si tout ou presque a été dévoilé de leur histoire peu commune, née dans la discrétion de certaines salles de classe du lycée de la Providence à Amiens - lui était l'élève, elle l'enseignante -, restent tous ces moments de complicité permanents qui abreuvent leur existence commune, tout autant que les bonnes feuilles des plus curieux. Dans son livre Emmanuel Macron, vérités et légendes, à paraître le 6 mai prochain, l'auteur Arthur Berdah amène quelques nouveaux éléments de compréhension sur leurs rapports d'intimité. Il y est notamment question de l'omniprésence de la Première dame aux côtés d'un président de la République finalement très épaulé. On la voit au plus près lors de certaines réunions, ou lors de ses allocutions. C'est elle qui lui aménage même son agenda. Au point d'agacer parfois les plus proches conseillers normalement dévolus à ces tâches à l'Elysée.

Brigitte Macron s'était mise à dos le noyau dur jeunesse qui avait fait élire son mari en 2017. "Ils t'enferment trop", leur aurait-elle reproché, auprès d'un mari et président dont l'oreille se tend volontiers à chaque remarque de sa moitié. Les conséquences ne se sont pas faites attendre. Ces collaborateurs spéciaux, à commencer par leur chef, Ismaël Emelien, ont tous été poussés vers la sortie. D'autres ont jeté l'éponge. Seul le fidèle des fidèles, Alexis Kohler, résolu (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Brigitte Macron pas fan de certains conseillers d'Emmanuel Macron : comment elle les a écartés du Président
Eric Zemmour : plusieurs femmes accusent à leur tour le polémiste de violences sexuelles
Le prince William et Kate Middleton dévoilent une adorable vidéo avec leurs trois enfants pour leur anniversaire de mariage
Gilles Pialoux, très ému, réagit aux annonces d'Emmanuel Macron et décrit son quotidien difficile à l'hôpital : "J'ai l'impression qu'on a perdu une bataille..." (VIDEO)
Pour la réalisatrice Anne Richard (Irène Frachon, droit au coeur, France 3) : "la grande force d'Irène Frachon ? Elle ne lâche rien !"