Brigitte Macron le bras en écharpe lors du dernier bain de foule présidentiel

Le HuffPost avec AFP
Samedi 17 août, à Bormes-les-Mimosas, dans le Var, le couple présidentiel a assisté à la commémoration de la libération de la commune avant de refermer ses vacances estivales. 

POLITIQUE - Un long bain de foule et un appel aux Français à se “réconcilier” après une année marquée par la crise des gilets jaunes: Emmanuel Macron a refermé samedi 17 août à Bormes-les-Mimosas, dans le Var, la page des congés, à l’aube d’une rentrée chargée.

À ses côtés, c’est une Brigitte Macron le bras en écharpe qui est apparue face aux curieux. Selon Le Journal du Dimanche, elle s’est luxé l’épaule durant ses vacances, en chutant sur un bateau. Comme l’an dernier, le président de la République et son épouse participaient à la commémoration de la libération de Bormes-les-Mimosas, la commune du Fort de Brégançon, son lieu de villégiature, il y a 75 ans.

L’occasion de tisser des liens entre “l’héroïsme” des résistants et des soldats, et le présent. Mais également, lors du bain de foule, de signifier sa détermination à réformer les retraites. “Nous avons vécu ces derniers mois des moments difficiles de division, parfois de violence, dont il nous faut savoir sortir. Il y a parfois des bonnes raisons d’être en désaccord et il faut les respecter, il y en a d’autres que l’on peut contester, il faut savoir toutefois les entendre”, a déclaré le président de la République.

Des élus, des anciens combattants et un bain de foule

“Quels que soient les désaccords, aux grands moments de notre histoire nous avons su nous réconcilier pour avancer”, a-t-il ajouté. “Je crois très profondément que ce que notre pays, notre continent sans doute, et le monde occidental traverse aujourd’hui, est une crise profonde de doute, (...) mais réside aussi parfois dans l’oubli du courage, dans l’esprit de résignation, dans les petits abandons”, a poursuivi le chef de l’exécutif.

Devant le maire, des élus locaux, d’anciens combattants et quelque 200 à 300 invités, Emmanuel Macron, qui n’était sorti que trois fois depuis le début de ses vacances, a célébré “les héros d’aujourd’hui”, citant les ”élus de la République, membres de la sécurité civile, policiers, gendarmes, militaires,...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post