Brigitte Macron en 2019 : une année très culturelle

Quel point commun ont Jean-Michel Jarre, Louane, Maïtena Biraben, Abd al Malik, Natalia Vodianova, Christine Kelly, Jeff Koons, Olivier Rousteing et Marc Lavoine ? Celui d’avoir eu, parmi d’autres, le privilège d’être reçus de manière officielle à l’Elysée par Brigitte Macron l’an dernier. Pour la plupart d’entre eux, leur visite à l’Elysée était liée à une association, comme le « Women's Peace and Humanitarian Fund » parrainé par Louane ou « Le Collectif / Mon Cartable Connecté » représenté par Marc Lavoine.

Pour d’autres, en revanche, le motif n’apparaît pas dans l’agenda officiel de la première Dame, comme ces rendez-vous avec le « journaliste et écrivain » Philippe Labro en avril, avec le « compositeur-interprète » Jean-Michel Jarre quelques mois plus tard ou avec Marine Jacquemin, « grand reporter », en septembre. Cette dernière n’est d’ailleurs pas une inconnue de l’Elysée puisqu’elle avait été une confidente de François Mitterrand sur la fin de sa vie.

Selon l’entourage de la Première dame, la plupart de ces rendez-vous ont eu lieu « à la demande des personnes ». Ainsi, la réalisatrice Josée Dayan désirait « évoquer ses futurs tournages », tandis que Abd al Malik souhaitait la rencontrer « suite à l’envoi de son livre à Brigitte Macron ». Quant à Jean-Michel Jarre, venu en avril « lui présenter ses projets artistiques en Chine », il participera finalement au voyage officiel en Chine aux côtés du couple Macron en novembre. Enfin, selon Le Parisien, le présentateur de « Quotidien

Retrouvez cet article sur GALA

"Grossier" et "cruel" : Lara Fabian, cette règle de The Voice qu’elle déteste
Alessandra Sublet partage une photo vintage, ses fans la préfèrent avec les cheveux courts
VIDÉO - Jacques Chirac : cette confidence vacharde sur les femmes après un bain de foule
François Hollande évoque la révélation de sa liaison avec Julie Gayet : « Des conditions très particulières… »
VIDÉO - Clara Morgane moquée à cause d’un tatouage