Brigitte Bardot pousse un coup de gueule contre Marie-Sophie Lacarrau et son JT : "Elle m'a fait frémir d'horreur"

·1 min de lecture

Brigitte Bardot se fend d'un nouveau coup de gueule, comme elle en a le secret. Après avoir craché sur la cérémonie des César, qu'elle a qualifiée de "requiem pour des c*ns", puis s'être attaquée au projet controversé de mosquée à Strasbourg, l'ancienne icône de la chanson et ex-mannequin parmi les plus célèbres du siècle dernier tacle violemment le Journal télévisé de 13H de TF1. Et en particulier sa présentatrice, Marie-Sophie Lacarrau. Déjà qu'elle ne semblait pas donner beaucoup de crédit et d'affection à son prédecesseur Jean-Pierre Pernaut...

Ce mardi 30 mars, Brigitte Bardot a fait savoir sur Twitter qu'elle n'avait pas du tout apprécié un reportage, daté du 5 janvier dernier, consacré à l'abattage des agneaux. Elle tonne : "La nouvelle journaliste (...) m'a fait frémir d'horreur". La faute aux images diffusées, sur lesquelles l'on pouvait voir de la souffrance animale ainsi qu'une "vulgarité qui faisait douter de l'humanité", estime celle qui fût la muse de Serge Gainsbourg notamment. "Cela m'a tellement choquée que 3 mois après j'en parle encore", ajoute-t-elle. Puis, d'égratigner à nouveau Marie-Sophie Lacarrau, qu'elle ne prend jamais la peine de citer nommément : "Cette journaliste nous montre quotidiennement des reportages sur les boucheries, à croire qu'elle y touche un pourcentage".

Faisant ensuite un joli grand écart vers les pratiques religieuses, Brigitte Bardot regrette que Pâques, "cette fête magnifique", entraîne inexorablement "le sacrifice de milliers de (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

"Si à l'époque il y avait eu Me Too..." : Alice Taglioni fait une révélation sombre sur son expérience dans la série Hélène et les Garçons (VIDEO)
"C’était que dalle" : Benjamin Castaldi dévoile son salaire pour animer Loft Story
Adeline Blondieau révèle que Johnny Hallyday lui avait promis de l'épouser alors qu'elle était enfant
La veuve de Christophe blâme le comportement d'Eddy Mitchell et Jean-Michel Jarre depuis la mort du chanteur
Jean-Jacques Peroni écarté des Grosses têtes de RTL après ses propos polémiques sur le programme