Bridget Brink, une nouvelle ambassadrice américaine en Ukraine pour quoi faire ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Bridget Brink, une nouvelle ambassadrice américaine en Ukraine pour quoi faire ?
PHOTO STATE DEPARTMENT / THE NEW YORK TIMES
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avec des mois de retard, le président américain, Joe Biden, “a annoncé le 25 avril son intention de nommer la diplomate Bridget Brink au poste d’ambassadrice en Ukraine”, rapporte le New York Times.

Actuellement ambassadrice des États-Unis en Slovaquie, “cette native du Michigan est entrée au département d’État en 1996 et a notamment servi en Serbie, en Ouzbékistan et en Géorgie, détaille le journal.

Combler un “vide diplomatique”

Si celle-ci est confirmée dans ses nouvelles fonctions par le Sénat américain, elle viendra combler une sorte de vide diplomatique. Le poste d’ambassadeur en Ukraine est en effet “resté vacant depuis la mi-2019 lorsque l’ancien président Donald Trump a abruptement rappelé l’ambassadrice américaine de l’époque en Ukraine, Marie Yovanovitch”.

Cette diplomate de carrière, “très engagée dans la lutte anticorruption”, s’était notamment retrouvée sous le feu des critiques de l’ancien avocat personnel de Donald Trump, Rudy Giuliani, “alors que celui-ci tentait à l’époque de faire remonter des informations compromettantes concernant les affaires en Ukraine de Hunter Biden, le fils de l’actuel locataire de la Maison-Blanche, Joe Biden”, rappelle le quotidien new-yorkais.

Servir dans un pays en guerre

La nouvelle ambassadrice, si elle est confirmée dans ses fonctions, n’a pas encore de lieu d’affectation précis, souligne le New York Times. Juste avant l’invasion par la Russie de l’Ukraine le 24 février dernier, les États-Unis ont en effet “retiré tout leur personnel diplomatique d’Ukraine et fermé leur ambassade à Kiev”, rappelle le journal.

Le personnel diplomatique américain stationné dans l’est de la Pologne depuis le début de la guerre en Ukraine devrait, “à compter de cette semaine, venir quotidiennement dans la ville ukrainienne de Lviv, relativement épargnée par la guerre et éloignée de la ligne de front”. Une ville dans laquelle la nouvelle ambassadrice pourrait temporairement s’installer.

En dehors des questions de sécurité inhérentes au fait d’être nommée dans un pays en guerre, Bridget Brink aura pour mission de devenir “l’interlocutrice privilégiée du gouvernement ukrainien”, même si, comme le souligne le quotidien américain,

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles