Bridgestone : l'usine de Béthune fermera bel et bien en avril 2021

Jeudi 12 novembre au soir, c'est sûr : Bridgestone à Béthune (Pas-de-Calais), c'est terminé. Le site fermera ses portes en avril 2021. À la sortie de l'usine, les salariés ont un goût amer. "L'impression de se faire vraiment voler par notre patron, qui a manigancé ça depuis le départ", souffle un employé. Pourtant, dans la matinée encore, le gouvernement discutait avec la firme japonaise. Objectif : la convaincre d'accepter son plan de sauvetage de plusieurs centaines d'emplois. En vain."Ils ne vont pas partir comme ça" Selon Bridgestone, le plan gouvernemental ne permettait pas de résoudre la surcapacité de production de l'usine. Pour les élus locaux, il reste un combat à mener. "Ils ne vont pas partir comme ça, parce que l'on est en France : on ne jette pas les salariés comme des Kleenex", estime Xavier Bertrand, président de la région des Hauts-de-France. De son côté, la firme japonaise assure qu'elle a commencé à chercher un repreneur. Il y aurait dix opportunités, dont quatre projets déjà bien définis.