Bridgestone : l'arrêt de l'usine de Béthune confirmé

·1 min de lecture

"Bridgestone a fermé la porte. Bridgestone quitte le site de Béthune", a annoncé Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie, au sujet de l'usine du fabricant de pneumatiques située dans le Pas-de-Calais (62). L'entreprise nippone avait annoncé en septembre dernier son intention de fermer ce centre de production trop peu rentable et trop cher à modifier pour y remédier selon elle, puis l'Etat s'était impliqué dans une négociation avec les dirigeants et les employés du site ainsi que des élus locaux.

Les différentes parties avaient alors signé un accord de méthode ouvrant cinq mois de discussion pour trouver une alternative à la fermeture mais ces propositions ont été "balayées" en "cinq minutes" par Bridgestone selon Stéphane Ducrocq, avocat de l'intersyndicale de l'usine.

En quête d'un repreneur

L'usine Bridgestone de Béthune fait actuellement travailler 863 personnes. Elle produit des pneus de faible diamètre, de moins en moins demandés et de plus en plus concurrencés par une production asiatique à bas coûts.

Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, assure que Bridgestone "ne va pas partir comme ça" et dit attendre de la société japonaise qu'elle soutienne les employés du site. Agnès Pannier-Runacher, de son côté, promet que le gouvernement accompagnera l'équipe de l'usine pour trouver des solutions de reprise.

Via Le Parisien

Retrouvez cet article sur Auto Plus

Mercedes-AMG GT 4 portes (2020) : nouveau record du 'Ring !
Vidéo : A bord du Jaguar F-Pace restylé (2020) !
Dieselgate : une première action de groupe lancée en France contre Volkswagen
Prix des pièces de rechange : toujours plus chères
La Ferrari SF90 Spider (2020) dévoilée !