Brexit : que va changer l'accord du divorce ?

Après quatre ans d'âpres négociations, le Royaume-Uni et l'Union européenne (UE) ont scellé un accord historique sur le Brexit, jeudi 24 décembre. Le "deal" est une fierté pour le Premier ministre britannique, Boris Johnson, et un soulagement pour les Européens. Cet accord implique notamment une mise au point sur les échanges commerciaux, qui s'effectueront sans taxes ni quotas. Les touristes qui voyagent moins de trois mois en Angleterre n'auront pas besoin d'un visa mais devront se munir obligatoirement d'un passeport à partir du 1er octobre 2021. Par ailleurs, les transporteurs de marchandises seront soumis à de nombreuses formalités administratives. Un accord provisoire Depuis Bruxelles (Belgique), le journaliste Julien Gasparutto explique que l'accord doit encore être approuvé par les 27 États-membres de l'UE : "Les ambassadeurs se sont mis au travail dès ce matin [vendredi 25 décembre]. (...) Selon nos informations, la signature de l'accord devrait intervenir mardi ou mercredi matin pour permettre une entrée en vigueur le 1er janvier. Un accord provisoire puisqu’il faudra le faire ensuite ratifier par le Parlement européen courant 2021."