Brexit : la TVA sur les tampons et serviettes hygiéniques supprimée au Royaume-Uni

·1 min de lecture

La suppression de la TVA sur les tampons et serviettes hygiéniques entre en vigueur, vendredi 1er janvier, au Royaume-Uni. Le gouvernement souligne que la mesure est rendue possible par la sortie du pays de l’Union européenne.

De notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Les associations de défense des droits des femmes ont été les premières à se féliciter de l’abolition de ce qui avait été surnommé la « tampon tax», la taxe sur les tampons. Cette suppression met fin selon ces militants à une « taxe sexiste » qui classait les produits hygiéniques comme des articles de luxe, non essentiels et véhiculait un message négatif sur la condition féminine.

Cette décision est aussi politique et permet au gouvernement de Boris Johnson de souligner un des bienfaits du Brexit : en effet avec l’expiration de la période de transition, le Royaume-Uni n’est plus tenu par les lois européennes d’imposer une taxe de 5 % minimum sur les produits hygiéniques.

Mais en réalité des protections périodiques sont déjà distribuées dans les écoles et universités publiques au Royaume-Uni depuis un an ainsi qu’aux patientes qui en ont besoin dans les hôpitaux publics. Et l’Écosse quant à elle est allée plus loin en novembre, puisque les députés ont adopté une loi permettant un accès gratuit aux protections hygiéniques, une première dans le monde à cette échelle.