Brexit: Il reste des désaccords, notamment sur la pêche, dit Beaune

·1 min de lecture
BREXIT: IL RESTE DES DÉSACCORDS, NOTAMMENT SUR LA PÊCHE, DIT BEAUNE

PARIS (Reuters) - Plusieurs sujets, dont la question de la pêche, constituent des points de désaccord entre l'Union européenne et le Royaume-Uni dans le cadre des négociations sur leurs futures relations, a déclaré lundi le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Clément Beaune.

"Il y a encore des difficultés importantes, dont la pêche, dans ces négociations. Nous essayons de les surmonter mais elles demeurent à ce stade", a dit Clément Beaune à la presse après une réunion au Quai d'Orsay avec des dizaines de fédérations professionnelles françaises concernées par le Brexit.

"Il y a eu des propositions britanniques successives, parfois sur la pêche, qui ne répondent pas aux priorités ni aux exigences européennes que nous avons posées", a-t-il ajouté.

Pour le secrétaire d'Etat, "ce serait une erreur de raisonnement" et "une stigmatisation" que d'isoler les négociations relatives à la pêche du reste des discussions.

Les pourparlers se poursuivent pour tenter de trouver un accord avec le Royaume-Uni avant le 31 décembre.

Sans accord commercial, les échanges entre l'UE et les Britanniques se feront selon les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), synonymes de droits de douane ou de quotas.

(Elizabeth Pineau et Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)