Brexit : la sécurité renforcée à Calais face aux possibles tentatives de passage des migrants

·1 min de lecture

La frontière entre la France et le Royaume-Uni se ferme dans quatre jours avec l’achèvement du Brexit. À Calais, dans les Hauts-de-France, la sécurité va être renforcée pour pallier une possible agitation de la part des migrants déterminés à passer du côté anglais. Les autorités ne craignent pas spécifiquement de tentative massive de passage mais elles préfèrent anticiper.

>> A LIRE AUSSIBrexit : le dernier week-end européen des Britanniques

La manœuvre était déjà anticipée depuis plusieurs semaines par le ministère de l’Intérieur tout simplement parce que la date butoir pour les négociations sur le Brexit était prévue à l’origine le 31 décembre, dans quelques jours donc. À Calais en particulier, le renforcement de la sécurité sera important et cela dès lundi. Des unités de forces mobiles seront mobilisées : 400 CRS et gendarmes mobiles de plus qu’en temps normal dans la zone de Calais mais aussi dans les territoires.

Les poids lourds surveillés

Une vigilance particulière est toujours de mise autour du trafic de poids lourds lorsqu’il y a de gros ralentissements, comme ceux observés ces derniers jours. Il y a inévitablement des tentatives d’intrusion dans les véhicules. Les effectifs de la police aux frontières seront aussi renforcés spécialement pour la gestion du Brexit à partir du 1er janvier. 210 policiers en plus au total : 155 affectés dans les Hauts-de-France, les autres à la gare du Nord et au service national de la police ferroviaire pour les Eurostar.

>...


Lire la suite sur Europe1