Brexit : le Royaume-Uni s’entend avec la Norvège et l’Islande sur le commerce

·1 min de lecture

Bonne nouvelle sur le front du commerce, pour le Royaume-Uni. 5 mois après la fin de la période de transition post-Brexit, Londres a conclu un accord commercial avec la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein portant sur 21,6 milliards de livres d'échanges. "L'accord de principe trouvé ce jour est le premier pour ces trois pays européens à inclure des sections dédiées au commerce numérique et aux petites entreprises", souligne le Royaume-Uni. La ministre du commerce Liz Truss a estimé qu'il allait entraîner "un essor majeur de notre commerce" avec les pays concernés.

L'accord va "dynamiser des secteurs importants comme le numérique, faire baisser les droits de douane sur des produits alimentaires et denrées agricoles britanniques de haute qualité et soutenir les emplois partout dans le pays", se félicite encore le ministère britannique du Commerce. Il précise que les entreprises britanniques pourront exporter vers ces pays sans "remplir aucun formulaire" papier et que tous les documents nécessaires pourront être remplis et transmis de manière électronique.

>> A lire aussi - Brexit : le Royaume-Uni a très bien négocié l’accord !

L'accord dont l'essentiel couvre les échanges avec la Norvège envisage notamment une réduction allant jusqu'à 277% des droits de douane pour les exportateurs vers la Norvège de certains fromages cheddar. Il comprend aussi des réductions des taux dans le porc, les volailles, certains poissons et crustacés et "aide à préserver 18.000 emplois" dans la pisciculture. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Covid-19 accélère au Royaume-Uni et au Mexique, l’Inde très endeuillée
Emploi : le vote des élus de Marseille - Provence provoque la colère des syndicats
Vaccin Spoutnik V : la Russie s’attend à “une décision positive proche" en Europe
La liste des entreprises chinoises interdites d'investissements américains se rallonge
Vacances : dès le 9 juin, les Européens vaccinés pourront entrer en France sans test PCR

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles