Brexit : le Royaume-Uni se retire du programme étudiant Erasmus

Avec le Brexit, le Royaume-Uni a décidé de sortir d'Erasmus. Pour beaucoup de jeunes Européens, le rêve d'intégrer les universités britanniques s'éloigne avec la fin du programme. "J'avais déjà préparé absolument tous les cours que je voulais prendre", déplore Marjory Lecomte, étudiante en langues étrangères à Strasbourg (Bas-Rhin). Le programme aurait pris en charge ses frais de scolarité en Angleterre. Elle n'a désormais plus de solution. "Erasmus, c'était le seul moyen pour pouvoir espérer aller à l'étranger un jour sans payer 10 000 euros l'année", reprend la jeune femme. Un programme qui couterait trop cher Le Premier ministre Boris Johnson avait pourtant promis le maintien du programme en 2019. Néanmoins, il coûterait trop cher : 200 millions d'euros par an. Un argument qui ne tient pas, selon Stephen Kingdom, manager des partenariats de l'association Erasmus Student Network (ESN). "C'est vrai que le Royaume-Uni accueille deux fois plus d'étudiants qu'il n'en envoie à travers l'Europe, mais ces échanges contribuent à l'économie britannique", estime-t-il.