Brexit : le Royaume-Uni dément avoir renoncé à ses engagements sur le climat pour arracher à l’Australie un accord

·1 min de lecture

Faire fi du climat pour conclure un accord commercial avec l'Australie ? Accusé, le Royaume-Uni dément s'y être résout, alors que selon l'e-mail d'un responsable gouvernemental cité par la chaîne Sky News et l'ONG écologiste Greenpeace, les ministres Liz Truss (Commerce international), Kwasi Kwarteng (Entreprises) et David Frost (Brexit) ont accepté de ne pas mentionner explicitement, dans le texte de l'accord, les engagements de l'Accord de Paris sur le climat pour limiter la hausse des températures. Interrogé par l'AFP, le gouvernement a vivement réfuté.

"Notre accord commercial ambitieux avec l'Australie inclura un article important sur le changement climatique qui réaffirme l'engagement des deux parties envers l'Accord de Paris et l'atteinte de ses objectifs, dont la limitation du réchauffement mondial à 1,5 degré", a indiqué un porte-parole. "Toute suggestion que l'accord n'adhérera pas à ces engagements essentiels est totalement fausse", a-t-il ajouté. Selon Greenpeace, le Premier ministre britannique Boris Johnson avait écrit en août aux ONG pour leur assurer que tout accord commercial avec l'Australie ne se ferait pas aux dépens de l'environnement et qu'il mentionnerait "les accords environnementaux multilatéraux, dont l'Accord de Paris".

>> A lire aussi - Brexit : le Royaume-Uni a très bien négocié l’accord !

L'organisation écologiste dénonce désormais "un mensonge", ce qui "sape complètement la confiance dans le gouvernement comme hôte de la prochaine conférence de l'ONU (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Energie : le Liban va recevoir du gaz d’Egypte via la Syrie et la Jordanie
Un rappeur américain se fait arracher son diamant à 24 millions de dollars en plein concert
Ivresse au volant, refus d’obtempérer et détention d’un faux permis : un avocat finit en garde à vue
Royaume-Uni : Coca-Cola, Ikea, McDonalds... les pénuries se multiplient
L'exploitation des richesses arctiques, une priorité stratégique pour la Russie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles