Brexit: un rapport alerte sur le manque de préparation du Royaume-Uni

·1 min de lecture

Alors que Londres et Bruxelles sont engagés dans d'ultimes et difficiles négociations pour tenter de trouver un accord sur leur relation post-Brexit avant l'échéance fatidique du 31 décembre, un rapport parlementaire britannique alerte sur le manque de préparation du Royaume-Uni. Il met l’accent sur les perturbations attendues dans les ports et les répercussions sur la sécurité.

Hilary Benn, député travailliste et l’un des auteurs du rapport, fait part de ses préoccupations quant à la sécurité du Royaume-Uni après le Brexit. En effet, si aucun accord n’est trouvé, le pays risque de ne plus avoir accès aux bases de données des forces de sécurité européennes, indispensables dans la lutte contre la criminalité et le terrorisme. D’autre part, avec le Brexit, le partage d’informations ne sera plus automatique entre Britanniques et Européens.

Le rapport parlementaire pointe aussi l’insuffisance de préparation du gouvernement pour l'après, quand le Royaume Uni sera sorti du marché unique. Hilary Benn souligne que le gouvernement n'est toujours pas en mesure de dire avec certitude aux entreprises ce qui va se passer dans tous les domaines affectés par les négociations.

Le rapport s’alarme surtout des perturbations attendues dans les ports, et les formalités administratives auxquelles vont devoir faire face les entreprises à partir du 1er janvier 2020. Ces inquiétudes rejoignent celles du patronat anglais qui demande à Bruxelles un délai pour se conformer aux nouvelles formalités administratives.