Brexit : quelles conséquences pour la ville de Calais et son port ?

Vendredi 1er janvier marque l'entrée en vigueur du Brexit : Calais (Pas-de-Calais) devient une frontière européenne. "Cela fait déjà trois ans que la ville et son port se préparent pour le Brexit, avec un enjeu : éviter les embouteillages de camions, rapporte la journaliste France Télévisions Anaïs Hanquet, sur place. Aujourd'hui, c'est le retour des contrôles douaniers. Pour réussir ce défi, 40 millions d'euros ont été investis pour construire, notamment, des parkings". Le trafic transmanche baissera-t-il ? 700 fonctionnaires ont également été recrutés pour renforcer les services douaniers et les services vétérinaires. Habituellement, 12 000 camions traversent chaque la frontière ; les enjeux économiques sont immenses. "À Calais, une question demeure : est-ce qu'avec le retour de ces contrôles douaniers, le trafic transmanche va baisser ?, reprend la journaliste. Pour y répondre, il faudra patienter plusieurs semaines, voire plusieurs mois".