Brexit : le protocole sur l’Irlande du Nord est légal, assène la Haute Cour de Belfast

·1 min de lecture

La Haute Cour de Belfast juge légal le protocole nord-irlandais... au grand dam des unionistes. Plusieurs personnalités unionistes, dont les ex Premiers ministres nord-irlandais Arlene Foster et David Trimble, avaient attaqué la légalité de ce protocole. Lors d'une audience le mois dernier, leur avocat, Me John Larkin, avait fait valoir que le protocole était illégal car, en laissant l'Irlande du Nord à l'intérieur de l'union douanière de l'Union Européenne, il violait les Actes d'Union qui ont créé le Royaume-Uni en 1800 ainsi que le Northern Ireland Act, qui a promulgué l'accord de paix du Vendredi Saint de 1998.

L'accord du Vendredi Saint avait mis fin à trois décennies de "Troubles" ayant opposé républicains, surtout catholiques, et unionistes en majorité protestants, impliquant l'armée britannique, et ayant fait quelque 3.500 morts. M. Larkin avait déclaré à la cour que la loi stipule que "l'Irlande du Nord dans son intégralité reste une partie du Royaume-Uni" sauf si une majorité de personnes en décide autrement lors d'un référendum. En donnant sa décision, un juge de la Haute Cour a rejeté ces arguments. Il a déclaré que l'Accord de Retrait de l'Union européenne entrait certes en conflit avec les Actes d'Union de 1800, comme le soulignait le camp unioniste, mais que l'accord noué en 2020 primait sur une loi vieille de 200 ans.

>> A lire aussi - Brexit : le Royaume-Uni a très bien négocié l’accord !

Devant le parlement, mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bruxelles risque d’infliger de nouvelles sanctions à la Russie !
Xavier Bertrand pourra-t-il vraiment échapper à une primaire de la droite ?
Essais positifs pour la biotech Gensight, un traitement contre la cécité héréditaire en vue ?
85.000 retrouvés en pleine rue à Mérignac : un homme vient réclamer le magot
Cauchemar au Canada : un "dôme de chaleur" fait une centaine de morts

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles