Brexit : la pression britannique dans le domaine de l'information

France 2

Londres menace de réduire sa contribution à la sécurité et à l'antiterrorisme en Europe dans la cadre du Brexit. " Le Royaume-Uni a effectivement quelques moyens de pression. Regardez ces images, elles sont assez rares, il s'agit des antennes du GCHQ sur le plateau de Bude dans les Cornouailles. Le GCHQ c'est l'équivalent britannique de la NSA américaine. C'est le plus grand site d'écoute de ce côté-ci de l'Atlantique, pour intercepter par exemple des communications entre terroristes. Et l'Europe a besoin de ce partage d'informations", explique Loïc de La Mornais.

Les tabloïds europhobes exultent

Les tabloïds britanniques, très europhobes exultent. La Une du Sun dit aujourd'hui à l'Europe : "Votre argent ou vos vies". "Bruxelles a trouvé ce chantage inacceptable. Aujourd'hui, les Britanniques rétropédalent un peu, ils ne parlent juste que d'un argument dans les discussions", relate le journaliste.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Chine : les Français appelés à la "vigilance" après une agression à Shanghai
"L'Angle éco". Faut-il fermer les frontières pour sauver nos emplois ?
La police italienne se dote d'une Lamborghini pour rattraper les chauffards
Corée du Sud : l'ex-présidente Park Geun-Hye a été arrêtée et placée en détention
Viticulteurs : en guerre contre les vins espagnols

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages