Brexit : les pêcheurs entre soulagement et inquiétude

L'accord tant attendu a enfin été trouvé : jeudi 24 décembre, l'Union européenne et le Royaume-Uni se sont mis d'accord sur le Brexit, et notamment sur la question de la pêche dans les eaux britanniques. Soulagés, les pêcheurs français et anglais restent tout de même inquiets pour leur futur. Dans le cadre de l'accord, le Royaume-Uni va retrouver le contrôle de son domaine côtier, sa zone économique exclusive, qu'elle partageait avec la France et les Européens. "Pas un bon accord" Les prises françaises et européennes vont diminuer de 25 % à terme. Mais les pêcheurs britanniques s'estiment floués, car Boris Johnson, le Premier ministre britannique, leur avait promis de retrouver leur pleine souveraineté sur cette zone. "Ce n'est pas un bon accord. Je pensais que c'était une blague. Passer autant de temps à discuter et aboutir à un pourcentage aussi bas dans nos propres eaux, c'est bien trop peu", juge un marin britannique au micro de France 3. Une période de transition s'ouvre maintenant, jusqu'en 2026.