Le Brexit est officiellement enclenché

France 2

Le pas décidé, c'est l'ambassadeur britannique à Bruxelles (Belgique) qui remet en mains propres la lettre de Theresa May au président du Conseil européen ce mercredi 29 mars. Aucune caméra n'a été autorisée, seul un photographe pour immortaliser ce moment. Dans ce courrier de six pages, la Première ministre écrit : "Nous

quittons l'Union européenne, mais pas l'Europe. Nous voulons rester des partenaires engagés et des alliés".

"C'est un moment historique"

À Londres (Royaume-Uni), certains tabloïds ouvertement eurosceptiques savourent ce moment. "Liberté", titre même le Daily mail. Au Parlement, la Première ministre se montre plus solennelle. "C'est un moment historique et il n'y a pas de retour en arrière possible. Nous allons prendre nos propres décisions et faire nos propres lois", a déclaré Theresa May. À Bruxelles, le président du Conseil européen Donald Tusk prend acte de la lettre et assure "qu'il n’y'a pas de raison de penser que c'est un jour heureux, ni pour Bruxelles, ni pour Londres".

Retrouvez cet article sur Francetv info

"On est dans le flou" : l'angoisse des fonctionnaires britanniques qui risquent de perdre leur poste à cause du Brexit
Consommation de cuisses de grenouilles : le Muséum national d'histoire naturelle tire la sonnette d'alarme
La Russie est "activement impliquée" dans la présidentielle française, affirme un sénateur américain
Brexit enclenché : l'Europe veut protéger ses intérêts
Brexit : quel sera le statut des expatriés ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages