Brexit : où en sont les échanges commerciaux avec les anciens partenaires cinq ans après ?

·1 min de lecture

Le Brexit fête aujourd'hui son cinquième anniversaire. Cinq ans après le coup de tonnerre du référendum du Brexit, le divorce est consommé. Mais les divisions restent vives et les changements profonds induits commencent seulement à se faire sentir dans un contexte brouillé par la pandémie. 52% des Britanniques en faveur de la sortie du Royaume-Uni, 48% pour le maintien dans le bloc européen : le résultat du référendum du 23 juin 2016 avait provoqué une onde de choc, au sein du pays comme auprès de ses alliés en Europe et au-delà.

Après plusieurs reports et plus de trois ans de psychodrame politique, le Royaume-Uni avait finalement largué les amarres le 1er février 2020, tournant le dos à presque cinq décennies d'intégration. Un départ suivi le 1er janvier dernier, à l'issue d'une période de transition et d'un accord commercial négocié dans la douleur, d'une sortie définitive de l'union douanière et du marché unique européens. Depuis le début de l'année, les échanges commerciaux entre les anciens partenaires ont chuté. Et le Royaume-Uni doit encore goûter aux bénéfices d'un pays "indépendant" au prestige revigoré sur la scène internationale, comme l'a promis le Premier ministre conservateur Boris Johnson, grand champion du Brexit.

A l'occasion du cinquième anniversaire du vote, le chef du gouvernement a mis en avant les avancées permises selon lui par "la décision capitale" de quitter l'UE : durcissement de l'immigration, succès de la campagne de vaccination anti-Covid, nouveaux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Japon : après 10 ans sans activité depuis Fukushima, un réacteur nucléaire remis en service
Croissance : l'activité du secteur privé toujours en hausse en juin, mais moins que prévu
Brexit : des Britanniques vivant dans l'UE privés d'accès à l'emploi et d'allocations ?
Taïwan dépense des milliards en armement pour se protéger de la Chine
Toulouse : après avoir forcé leurs agents à poser leurs congés, la mairie et la Métropole condamnées

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles