Brexit: l'UE prête à alléger le protocole douanier concernant l'Irlande du Nord

·2 min de lecture

Mardi, le Royaume-Uni a demandé à renégocier ce protocole douanier avec l'Irlande du Nord, et la Commission européenne a proposé un allègement, pas une réforme. L'UE refuse donc de renégocier le protocole, mais le commissaire chargé du dossier britannique, Maroš Šefčovič, présente ce qu’il appelle un « modèle alternatif de mise en œuvre ».

Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Bénazet

Depuis la sortie du Royaume-Uni de l'UE il y a neuf mois et demi, le « protocole » pour le casse-tête qu’est l’Irlande du Nord est devenu un casus belli entre Londres et Bruxelles. À tel point que les tensions nées de la mise en place de contrôles douaniers entre la Grande-Bretagne et l’Irlande du Nord ont été surnommées « guerre de la saucisse », car les saucisses anglaises ne peuvent plus arriver en Irlande du Nord sans être congelées.

Pour la Commission européenne, le protocole négocié pendant plus de trois ans pour l’Irlande du Nord peut parfaitement rester en place, avec des aménagements qui représentent de véritables concessions de sa part. C’est d’abord le cas des mesures sanitaires et phytosanitaires, tout ce qui concerne les plantes et les produits animaux.

L'UE propose de lever 80% des formalités douanières

L’Union européenne est par exemple prête à accepter de renoncer à ses propres règles pour l’importation de viande non congelée si les produits venant du Royaume-Uni restent exclusivement en Irlande du Nord. Ceci permettrait entre autres aux saucisses du Cumberland de revenir dans les rayons des boucheries nord-irlandaises. Ensuite, les grossistes en médicaments de Grande-Bretagne se verraient aussi autorisés à exporter vers l’Irlande du Nord.

Dans l’ensemble, la Commission propose de lever jusqu’à 80% des formalités douanières si le gouvernement britannique se conforme à ses obligations : mettre en place des postes de douane et échanger les informations douanières en temps réel.

► À lire aussi : Londres menace ouvertement de se retirer du protocole nord-irlandais

L’Union veut bien accorder des dérogations pour que certains produits puissent venir de Grande-Bretagne et elle veut bien étendre la liste de ces produits en les exemptant de droits de douane. Mais elle veut des garanties sur le fait que ces produits resteront en Irlande du Nord.

VIDÉO - Brexit : la Commission propose des allègements pour les denrées à destination de l’Irlande du Nord :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles