Brexit : l'absence d'accord sur le programme Erasmus "est un échec, mais un échec pour les Britanniques", selon Michel Barnier

franceinfo
·1 min de lecture

Michel Barnier, négociateur en chef de l'Union européenne pour les relations avec le Royaume-Uni sur le Brexit a affirmé, mardi 29 décembre sur franceinfo, que l'absence d'accord sur le programme Erasmus avec Londres "est un échec, mais un échec pour les Britanniques".

>>Fin d'Erasmus au Royaume-Uni, défense européenne, politique française... Le "8h30 franceinfo" de Michel Barnier.

L'ancien ministre, notamment des Affaires étrangères, a obtenu un accord commercial avec le Royaume-Uni fixant les conditions de l'après-Brexit et régulant ainsi les relations avec l'Union européenne. Mais les Britanniques ont décidé de se retirer du programme d'échange universitaire. Michel Barnier rejette la responsabilité de cet échec vers les Britanniques qui, selon lui, ont une idée derrière la tête : "Nous avons proposé ce programme aux Britanniques et pour le mettre en oeuvre, il faut être deux. Pour faire un accord, il faut être deux."

Ils n'ont pas voulu participer à ce programme pour une raison très précise. C'est qu'ils ont l'idée de bâtir un programme concurrent dans un ou deux ou trois ans.

Michel Barnier

à franceinfo

La proposition des Britanniques n'était pas acceptable, selon le négociateur en chef : "Ils voulaient participer à Erasmus à la carte pendant un certain temps qu'ils avaient choisi. Je leur ai proposé de participer pendant sept ans, et ils ont refusé", a-t-il (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi