Brexit : l’UE et le Royaume-Uni saluent un accord "équilibré" obtenu in extremis

·2 min de lecture

Londres et Bruxelles ont finalisé l'accord commercial post-Brexit qu'ils discutaient depuis dix mois, a-t-on appris ce jeudi 24 décembre dans l’après-midi, après d’ultimes négociations sur la question de la pêche. Les deux parties se sont félicitées d'un accord juste, conclu au dernier moment.

Après d'ultimes achoppements sur la question de l’accès aux très poissonneuses eaux britanniques, Londres et Bruxelles ont finalisé un accord commercial post-Brexit, a-t-on appris ce 24 décembre. Aux côtés du négociateur européen Michel Barnier, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a salué un « accord équilibré » qui « permettra d’éviter des perturbations majeures après le 1er janvier ». Boris Johnson a également souligné que l'accord était bon pour les deux parties.The deal is done. pic.twitter.com/zzhvxOSeWz— Boris Johnson (@BorisJohnson) December 24, 2020 Ursula Von der Leyen a reconnu en conférence de presse que « les négociations ont été très difficiles ». « C’était un accord pour lequel il fallait se battre », a-t-elle ajouté. Elle a évoqué un accord qui « est aussi dans l’intérêt de Royaume Uni », un « ami, un partenaire de confiance, un allié de longue date » de l’UE. « L’Europe continue de s’avancer », a-t-elle proclamé, espérant tourner la page du Brexit. L'aboutissement de ces laborieuses discussions, débutées en mars, permet d’éviter un « no deal », dangereux sur le plan politique et économique. Sans cette entente, les échanges...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Accord commercial sur le Brexit : feu vert des 27 à une application au 1er janvierEt si la France avait suivi les États-Unis en Irak ?Et si les États-Unis n’avaient pas soutenu le coup d’État au Guatemala en 1954 ? États-Unis : Lincoln, trop "raciste" pour les écoles de San Francisco ?Brexit : "L'Europe a l'habitude des négociations à rallonge, des coups de bluff et de théâtre"