Brexit : l’UE envoie "une lettre de mise en demeure" au Royaume-Uni

·1 min de lecture

Après une longue procédure de divorce, les relations restent pour le moins tendues entre le Royaume-Uni et l'Union européenne ! Dénonçant une violation de l'accord de Brexit, arraché après un feuilleton interminable, la Commission européenne a lancé deux procédures contre le Royaume-Uni, alors que Londres a décidé de reporter unilatéralement certains contrôles douaniers en Irlande du Nord. Le gouvernement britannique avait annoncé le 3 mars un report de six mois --jusqu'au 1er octobre-- de certains contrôles controversés sur l'arrivée de marchandises en Irlande du Nord depuis l'île de Grande-Bretagne.

La Commission, qui avait déjà protesté officiellement, a annoncé dans un communiqué avoir envoyé "une lettre de mise en demeure" à Londres pour avoir violé le protocole spécifique à l'île d'Irlande, contenu dans le traité de retrait signé fin 2019, selon un communiqué. Ce protocole est destiné à protéger le marché unique européen tout en évitant le retour d'une frontière et de contrôles douaniers sur l'île, partagée entre le territoire britannique d'Irlande du Nord et l'Irlande, membre de l'UE. L'envoi de cette lettre constitue la première étape d'une "procédure d'infraction", qui peut se terminer --à l'issue d'un long processus-- devant la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), susceptible d'infliger des amendes ou des astreintes.

>> A lire aussi - Brexit : le Royaume-Uni a très bien négocié l’accord !

D'autre part, le vice-président de la Commission, Maros Sefcovic, a adressé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Au Conseil de Paris, le groupe de Rachida Dati gêné par la transparence ?
Italie, Allemagne, France… le Covid-19 inquiète de plus en plus, "verrouillage" en vue ?
Covid-19 : Laurent Wauquiez veut généraliser les purificateurs d'air dans les salles de classe
Nucléaire : bras de fer entre l’Iran et les Etats-Unis
Thierry Breton précise les modalités du futur "passeport vert" de l'UE