Brexit : Justice, Défense, Affaires étrangères... Voici les 19 ministres qui ont démissionné depuis le début de la crise

franceinfo

Le Brexit n'en finit pas de polluer la vie politique britannique. Un nouveau désaccord sur la sortie de l'Union européenne a poussé, samedi 7 septembre, la ministre du Travail, Amber Rudd, a claqué la porte du gouvernement de Boris Johnson, de plus en plus englué dans la crise.

>> RECIT. Brexit : les 48 heures qui ont fait vaciller Boris Johnson

Franceinfo revient sur la longue liste de tous les ministres et secrétaires d'Etat qui ont démissionné, parfois par vagues, en raison de désaccords sur le Brexit.

1Phillip Lee, ministre de la Justice (le 12 juin 2018)

C'est parce qu'il est un intime de Theresa May qu'il avait accepté de rejoindre son gouvernement. Un poste de ministre de la Justice qu'il quitte, à contrecœur, le 12 juin 2018 pour marquer son désaccord avec la volonté de son pays de quitter l'Union européenne (UE). Il est persuadé que sortir de l'UE sera "un désastre" pour son pays. Deux ans plus tôt, il avait fait campagne pour le maintien dans l'UE, rapporte Challenges. "La raison pour laquelle je prends cette décision maintenant tient à la procédure du Brexit et à la volonté du gouvernement de limiter le rôle du Parlement dans la contribution au résultat final lors d’un vote qui doit avoir lieu aujourd’hui", explique Phillip Lee, le jour de sa démission.

2David Davis, secrétaire d'Etat au Brexit (le 8 juillet 2018)


Opposé au Brexit, le secrétaire (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi