Brexit : les Irlandais s’inquiètent d’un retour du nationalisme

Il y a quatre ans, Londonderry a largement voté contre le Brexit, comme le reste de l’Irlande du Nord. Rompre avec l’Europe, c’était pour beaucoup risquer de voir apparaître une frontière dure avec l’Irlande toute proche. L’accord sur le Brexit l’exclut. Pour de nombreux habitants, c’est un soulagement dans une ville toujours hantée par le traumatisme du conflit nord-irlandais. Des avis divisés Pendant trente ans, l’Irlande du Nord s’est déchirée entre partisans de la couronne britannique et ceux désireux de se rapprocher de l’Irlande. Dans ses troubles, Paul Doherty a perdu son père. "Les histoires de frontières, on en a eu assez ces quarante dernières années. Je ne voulais pas du Brexit, mais si l’accord nous débarrasse de la frontière, c’est un espoir pour une réunification", confie cet Irlandais. D’autres ne veulent pas entendre du rapprochement entre les deux Irlande.