Brexit : le gouvernement britannique prévoit des pénuries en cas de "no deal"

franceinfo avec AFP et Reuters

C'est une fuite de documents qui en dit long sur un éventuel "no deal". Le Royaume-Uni sera confronté à des pénuries de nourriture, d'essence et de médicaments en cas de sortie de l'Union européenne sans accord, avec des blocages dans les ports et le rétablissement d'une frontière physique en Irlande, selon des documents officiels publiés par The Sunday Times (en anglais, article abonnés), dimanche 18 août.

Jusqu'à 85% des camions qui empruntent les principaux points de passage du chenal "pourraient ne pas être prêts" pour les autorités douanières françaises, ce qui signifie que des perturbations dans les ports pourraient durer jusqu'à trois mois avant une éventuelle amélioration du trafic. Le gouvernement estime que le rétablissement d'une frontière physique entre la République d'Irlande et la province britannique d'Irlande du Nord sera probable, dans la mesure où les plans envisagés actuellement afin d'éviter des contrôles généralisés se révèleront insoutenables.

"Rassemblé ce mois-ci par le bureau du Cabinet sous le nom de code 'Opération Yellowhammer', le dossier offre un rare aperçu du plan secret du gouvernement pour éviter un effondrement catastrophique des infrastructures du pays", écrit l'édition dominicale du Times. Le journal précise que les prévisions rassemblées par le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :